Unsa-Territoriaux

Accueil > Dossiers > Décentralisation > Acte III de la décentralisation : la Secrétaire Générale de la Fédération UNSA (...)

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

Acte III de la décentralisation : la Secrétaire Générale de la Fédération UNSA Territoriaux en appelle aux sénateurs et sénatrices !

4 Juin 2013 - À l’heure où s’ouvrent les débats sur le projet de loi de décen­tra­li­sa­tion et de moder­ni­sa­tion de l’action publi­que, la fédé­ra­tion UNSA Territoriaux inter­pelle les séna­tri­ces et séna­teurs pour faire enten­dre ses pro­po­si­tions.

L’UNSA Territoriaux estime que la déci­sion de scin­der en trois le projet de loi crée la confu­sion la plus totale. Ce troi­sième acte appa­raît de plus en plus comme un « champ clos » ou s’affron­tent le gou­ver­ne­ment, le sénat et les asso­cia­tions d ’élus, bien loin de l’inté­rêt des citoyens et des agents de la fonc­tion publi­que ter­ri­to­riale.

Pourtant cette réforme est néces­saire pour le ser­vice public et par voie de consé­quence, pour les agents qui en sont les acteurs.

L’UNSA Territoriaux déplore une concer­ta­tion très insuf­fi­sante avec les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les. Les incer­ti­tu­des qui entou­rent cette réforme sus­ci­tent beau­coup d’inquié­tude, voire une fran­che hos­ti­lité.

Sans l’adhé­sion des per­son­nels, il ne sau­rait exis­ter de réforme réus­sie. Et pour abou­tir, il faut des garan­ties.

L’UNSA Territoriaux exige que des négo­cia­tions s’ouvrent pour obte­nir :

- le développement et le maintien du service et de l’emploi public, facteur de justice et de cohésion sociale, des garanties assurant le maintien et le développement des droits collectifs et individuels des personnels territoriaux qui doivent être actées par un chapitre spécifique sur la fonction publique territoriale dans la loi de décentralisation,

- un financement pérenne et solidaire des collectivités locales et de leurs services publics.

C’est à ce prix que se cons­truira une réforme de pro­grès. L’acte III de la décen­tra­li­sa­tion et de la réforme de l’action publi­que ne doi­vent pas rester la seule affaire des élus locaux. Le ser­vice public est un bien qui nous est commun. Défendons-le avec cou­rage et luci­dité.

Où nous trouver ?

France

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT