Unsa-Territoriaux

Accueil > Dossiers > Développement durable > CNFPT CA du 30 septembre 2015 : Rapport sur le volet « développement durable  (...)

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

CNFPT CA du 30 septembre 2015 : Rapport sur le volet « développement durable »

Rapport sur le volet « développement durable »
du rapport de bilan du Projet National de Développement

Présentation de Christine JOSSET-VILLANOVA, secrétaire générale adjointe de la fédération UNSA Territoriaux

Monsieur le Président, chers col­lè­gues,
Je vous pro­pose de nous arrê­ter quel­ques minu­tes sur le cha­pi­tre 5 de notre projet natio­nal de déve­lop­pe­ment, dont nous pré­sen­tons aujourd’hui le bilan.

Ainsi, après avoir rap­porté devant ce Conseil des points d’étape annuels dans le domaine du déve­lop­pe­ment dura­ble, je sou­haite vous pré­sen­ter les ensei­gne­ments de 5 années d’un tra­vail prag­ma­ti­que, col­lec­tif et engagé au ser­vice d’une des gran­des causes d’inté­rêt géné­ral que s’est fixé l’établissement.

Mais avant cela, je tiens à nou­veau à saluer la posi­tion volon­ta­riste et ambi­tieuse de l’établissement en faveur du déve­lop­pe­ment dura­ble, orien­ta­tion adop­tée sous votre égide, sur laquelle vous m’avez mis­sion­née dès 2010 et qui contri­bue aujourd’hui au rayon­ne­ment de notre établissement auprès des col­lec­ti­vi­tés.

Un tra­vail engagé, je le disais, car les orien­ta­tions du Conseil d’Administration nous ont permis d’inno­ver et d’enga­ger des modi­fi­ca­tions struc­tu­ran­tes de notre acti­vité. Loin de rester en marge, le déve­lop­pe­ment dura­ble s’ins­crit au cœur de nos pro­ces­sus : il est pris en compte dans le réper­toire des métiers du CNFPT, il vient enri­chir des offres de for­ma­tion natio­na­les et régio­na­les, il nous a permis de déve­lop­per de nou­veaux ser­vi­ces pour nos usa­gers et s’ins­crit plei­ne­ment dans notre ges­tion du patri­moine et dans notre stra­té­gie d’achats publics.

Un tra­vail col­lec­tif car les agents du CNFPT ont été au cœur de l’action menée : de toutes caté­go­ries, de tous métiers, ils se sont inves­tis dans les réseaux de réfé­rents car­bone d’une part (pour le volet écoresponsabilité) et déve­lop­pe­ment dura­ble d’autre part (pour le volet for­ma­tion). Ces réseaux, dont notre direc­tion du déve­lop­pe­ment dura­ble a accom­pa­gné l’émergence, cons­ti­tuent des lieux de dia­lo­gue essen­tiels, qui faci­li­tent la copro­duc­tion des pro­jets et la capi­ta­li­sa­tion des ini­tia­ti­ves.

Un tra­vail prag­ma­ti­que, enfin, car il pro­duit des résul­tats tan­gi­bles et visi­bles, dont les impacts finan­ciers sont béné­fi­ques, j’y revien­drais : ces résul­tats sus­ci­tent des économies de fonc­tion­ne­ment qui sont réin­ves­ties dans notre action de for­ma­tion et ren­for­cent notre qua­lité de ser­vice public.

En matière d’écoresponsabilité et dans le contexte d’une pro­gres­sion de notre acti­vité de 28% envi­ron entre 2008 et 2014, le bilan car­bone de l’établissement baisse de 1% : grâce à la ter­ri­to­ria­li­sa­tion, la hausse du nombre de dépla­ce­ments est com­pen­sée par la baisse des kilo­mè­tres par­cou­rus. Et les habi­tu­des de dépla­ce­ment évoluent, avec l’aug­men­ta­tion de 2% des sta­giai­res se dépla­çant en trans­port en commun en commun et de 59% de ceux se dépla­çant en covoi­tu­rage depuis 2012. Les efforts réa­li­sés pour déve­lop­per la visio­confé­rence, limi­ter les consom­ma­tions de papier et maî­tri­ser les consom­ma­tions d’énergie de nos bâti­ments com­plè­tent les actions mises en œuvre pour limi­ter nos émissions de gaz à effet de serre. À titre d’exem­ple, nous avons réa­lisé 50 000 € d’économies sur les consom­ma­tions d’eau et d’énergie au siège depuis notre arri­vée rue de Reuilly.

Globalement, les actions d’écoresponsabilité per­met­tent d’économiser 1 627 000€ entre 2010 et 2015 : 279 000 € sur les consom­ma­tions d’énergie (consom­ma­tion pour le chauf­fage, la cli­ma­ti­sa­tion, les équipements et l’éclairage) et 1 348 000 € sur l’affran­chis­se­ment. S’ajou­tent 700 000 € économisés annuel­le­ment grâce à la déma­té­ria­li­sa­tion du cata­lo­gue, réa­li­sée depuis 2012.
Ces actions d’écoresponsabilité embar­quent aussi un volet social. Depuis 2014, 27 mar­chés passés par le CNFPT contien­nent des clau­ses socia­les d’inser­tion, en par­ti­cu­lier le marché de cons­truc­tion de l’INET et de l’antenne dépar­te­men­tale du Bas Rhin.

En matière de for­ma­tion, j’ai men­tionné devant vous l’an der­nier la prise en compte du déve­lop­pe­ment dura­ble dans le réper­toire des métiers et dans les notes sec­to­riel­les. Vous avez pu cons­ta­ter, dans le bilan du PND, que le déve­lop­pe­ment dura­ble y trouve une tra­duc­tion concrète et une décli­nai­son thé­ma­ti­que per­ti­nente. On observe aussi que ces efforts se tra­dui­sent concrè­te­ment dans notre offre : le nombre de stages pro­gram­més passe de 3 900 en 2012 à 4 300 en 2014. Sur la même période, les Journées de Formation Stagiaire qui embar­quent le déve­lop­pe­ment dura­ble pas­sent de 60 000 à 71 000.
Depuis 2012, 12 500 stages ayant un lien avec le déve­lop­pe­ment dura­ble ont été pro­gram­més, 205 000 JFS réa­li­sées et près de 115 000 agents ter­ri­to­riaux de toutes caté­go­ries ont été formés.

Monsieur le Président, je vous pro­pose de reve­nir devant vous pour détailler ces résul­tats lors de notre pro­chain débat d’orien­ta­tion bud­gé­taire, comme notre règle­ment finan­cier de juin 2014 nous y invite. J’y pré­sen­te­rais aussi des pro­po­si­tions qui doi­vent per­met­tre de péren­ni­ser et d’accen­tuer la dyna­mi­que ver­tueuse sur laquelle nous sommes désor­mais enga­gés.

Pour conclure, je veux insis­ter sur la per­ti­nence économique et sociale du déve­lop­pe­ment dura­ble, que démon­trent clai­re­ment nos résul­tats. Je sou­haite aussi insis­ter sur le carac­tère col­lec­tif, trans­ver­sal et prag­ma­ti­que de notre appro­che, au béné­fice des agents du CNFPT et de nos usa­gers. Je pense qu’il s’agit de carac­té­ris­ti­ques que l’on pour­rait conso­li­der par une arti­cu­la­tion ren­for­cée avec les autres gran­des causes d’inté­rêt géné­ral de l’établissement, afin de déve­lop­per plus avant notre démar­che de res­pon­sa­bi­lité socié­tale. Car vous le savez, j’estime que les valeurs et la vision de l’action publi­que que nous sou­hai­tons pro­mou­voir au tra­vers de ces gran­des causes offrent une réponse concrète et cons­truc­tive aux muta­tions économiques, socia­les et envi­ron­ne­men­ta­les aux­quel­les les ter­ri­toi­res sont confron­tés.
Monsieur le Président, chers col­lè­gues, je vous remer­cie.

DOCUMENT JOINT (PDF)
- Conseil d’Administration du CNFPT du 30 ­sep­tem­bre 2015
Rapport sur le volet « déve­lop­pe­ment dura­ble » du rap­port de bilan du Projet National de Développement
Présentation de Christine JOSSET-VILLANOVA


Où nous trouver ?

France

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT