Unsa-Territoriaux

Accueil > Instances > Conseil supérieur de la Fonction publique territoriale (CSFPT) > Examen professionnel de rédacteur

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

Examen professionnel de rédacteur

pro­mo­tion interne

(13 ­dé­cem­bre 2010)

La deuxième réu­nion du groupe de tra­vail sur la réforme de la caté­go­rie B consa­crée à la filière admi­nis­tra­tive (rédac­teurs) s’est tenue le jeudi 9 dé­cem­bre 2010 au minis­tère de l’Intérieur.

Pendant la pre­mière partie de la réu­nion, un échange, par­fois assez vif, a eu lieu sur l’examen pro­fes­sion­nel de rédac­teur (pro­mo­tion interne) entre la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) et les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les.

La péren­ni­sa­tion de l’examen pro­fes­sion­nel étant acquise, toute la dis­cus­sion a tourné autour du quota de pro­mo­tion interne.

Rejoignant en celà la posi­tion de l’UNSA, toutes les orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les ont demandé la sup­pres­sion du quota pour per­met­tre aux col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les de pro­cé­der à la nomi­na­tion de tous les lau­réats de l’examen pro­fes­sion­nel, qu’ils sou­hai­tent pro­mou­voir au grade de rédac­teur par la voie de la pro­mo­tion interne. L’UNSA a insisté sur la libre admi­nis­tra­tion des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les, en lais­sant la res­pon­sa­bi­lité des nomi­na­tions aux élus.

La DGCL, farou­che­ment oppo­sée à la demande des orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les, avait, sur pro­po­si­tion de l’UNSA, demandé l’avis des élus, tant à tra­vers l’AMF (Association des Maires de France) qu’à tra­vers le col­lège « employeurs » du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale.

Au niveau des deux struc­tu­res, les élus se sont pro­non­cés contre la sup­pres­sion du quota !

La DGCL a sim­ple­ment fait une petite ouver­ture (qui n’a pas encore fait l’objet d’une vali­da­tion inter­mi­nis­té­rielle) : main­te­nir pen­dant 3 ans un quota de une pro­mo­tion interne pour deux recru­te­ments, mais glo­ba­le­ment pour les pro­mo­tions inter­nes « au choix » et les pro­mo­tions inter­nes « examen » au grade de rédac­teur.

Pour juger de la portée de cette ouver­ture, rap­pe­lons que le quota de une pro­mo­tion interne pour deux recru­te­ments a été ins­tauré à titre tran­si­toire jusqu’au 30 ­no­vem­bre 2011 pour les pro­mo­tions inter­nes dans tous les cadres d’emplois. Ensuite, le quota de une pro­mo­tion interne pour trois recru­te­ments s’appli­quera. Une « fleur » serait donc faite pen­dant 3 ans pour les pro­mo­tions inter­nes au grade de rédac­teur.

Précisons en outre que le projet de statut par­ti­cu­lier du nou­veau cadre d’emplois des rédac­teurs ne pré­voit plus l’accès au grade de rédac­teur par la voie de la pro­mo­tion interne après examen pro­fes­sion­nel (pro­mo­tions inter­nes uni­que­ment « au choix », à la réserve évidemment des lau­réats actuels de l’examen pro­fes­sion­nel, qui pour­ront tou­jours béné­fi­cier d’une pos­si­bi­lité de pro­mo­tion interne). L’examen pro­fes­sion­nel de rédac­teur ne sera donc plus orga­nisé après 2011.

Sylvie WEISSLER

Où nous trouver ?

France

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT