Unsa-Territoriaux

Accueil > Statut - Carrière > Evènements > Journée d’actions du 18 mars 2014

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

Journée d’actions du 18 mars 2014

A l’attention des responsables UNSA Territoriaux
Vous êtes et c’est bien légitime, nombreux à nous interpeller sur la journée d’actions du 18 mars 2014, tant est grande la confusion entretenue par certaines organisations syndicales sur un amalgame entre le pacte de responsabilités et la fonction publique.

La procédure concernant le pacte de responsabilité suit son cours et vous trouverez, ci-dessous, la position de l’UNSA. [1]

Une inter­syn­di­cale natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle s’est tenue le 21 ­fé­vrier 2014 dans les locaux et à l’ini­tia­tive de Force Ouvrière, sur invi­ta­tions sélec­tion­nées : CGT FSU et Solidaires. La CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et l’UNSA n’y ont pas été conviées. C’est une méthode très sin­gu­lière et une « pre­mière » depuis bien des années….
Cette inter­syn­di­cale pré-sélec­tion­née à l’ini­tia­tive de FO appelle à une jour­née natio­nale « d’actions inter­pro­fes­sion­nel­les de mani­fes­ta­tions, ras­sem­ble­ments et grèves » le 18 ­mars pro­chain.
Rappelons que cette date du 18 ­mars avait été ini­tia­le­ment rete­nue comme une jour­née d’action sec­to­rielle par plu­sieurs syn­di­cats des orga­nis­mes sociaux avant d’être acca­pa­rée par FO pour deve­nir une jour­née contre le pacte de res­pon­sa­bi­lité. La CGT, la FSU ont immé­dia­te­ment embrayé pour en faire une jour­née d’actions dans la fonc­tion publi­que.

Concernant l’UNSA, elle ne s’asso­cie pas au 18 ­mars et ce pour plu­sieurs rai­sons de fond :

Là ou cer­tains condam­nent la méthode même du pacte, l’UNSA réaf­firme le bien-fondé d’une démar­che de pacte mobi­li­sant autour d’objec­tifs et de moyens négo­ciés, les acteurs concrets de l’emploi et de la crois­sance (entre­pri­ses et leurs repré­sen­tants - sala­riés et leurs repré­sen­tants - pou­voirs publics). L’UNSA se refuse à condam­ner le pacte avant d’en connaî­tre le contenu, mais bien à l’étape actuelle d’influer sur son contenu à partir de nos reven­di­ca­tions.

L’appel du 18 ­mars s’oppose étrangement à tout finan­ce­ment hors du salaire, au motif contra­dic­toire que la pro­tec­tion sociale est un droit uni­ver­sel. Les man­dats de l’UNSA vont pré­ci­sé­ment à l’inver­se : dès lors que la pro­tec­tion sociale a en partie acquis un carac­tère uni­ver­sel il est indis­pen­sa­ble, si on sou­haite le péren­ni­ser que son finan­ce­ment se fasse sur une assiette plus large que celle des seuls salai­res, notam­ment sur des aspects rele­vant d’une logi­que de soli­da­rité natio­nale et plus seu­le­ment de l’assu­rance sociale.

Enfin la date en elle-même pose ques­tion. Il est raris­sime en effet, dans notre pays qu’une action natio­nale inter­pro­fes­sion­nelle soit située seu­le­ment à 5 jours seu­le­ment d’une échéance électorale poli­ti­que d’ampleur natio­nale. C’est situer l’action syn­di­cale sur un ter­rain dan­ge­reux en l’expo­sant à toutes les ten­ta­tions de détour­ne­ments ou de récu­pé­ra­tions poli­ti­cien­nes qui ne sau­raient être son but.

Cordialement - La Secrétaire Générale

Où nous trouver ?

France

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT