Unsa-Territoriaux

Accueil > Retraites > UNSA-Retraités > Lettre UNSA Retraités n°62 - Mai-Juin 2019

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

Lettre UNSA Retraités n°62 - Mai-Juin 2019

Facebook Twitter LinkedIn

Sommaire
Action
Pétition : désin­dexa­tion des pen­sions, il faut y renon­cer.
Mobilisation des retrai­tés : le prix de la désu­nion.
Réponse du pre­mier minis­tre à notre Lettre ouverte.

Actualité
Congrès de l’UNSA.
Laurent Escure, nou­veau Secrétaire Général de l’UNSA.

Dossier :
Rapport Libault.
Ce qui nous pose pro­blème.
Communiqué de l’UNSA.

Actualité
Après le grand débat.

Actualité
L’urgence d’un pacte social et écologique.
1er mai
CSG : res­ti­tu­tion de trop perçu.

Santé
Dossier médi­cal par­tagé.
Des chif­fres inquié­tants.
Espérance de vie et pau­vreté.

L’éditorial de Jean-Marc Schaeffer, Secrétaire Général UNSA Retraités.
ET SI LA SOLUTION, C’ÉTAIT L’EUROPE !

Du 23 au 26 mai, les conci­toyens euro­péens devront dési­gner leurs repré­sen­tants au Parlement Européen. Au regard des pré­cé­dents scru­tins et si l’on tient compte de cer­tains son­da­ges, il sem­ble­rait que ce type d’élections ne soit pas une prio­rité pour une grande partie des Français.
Et pour­tant…, grâce à ses ins­ti­tu­tions, l’Union Européenne nous garan­tit de vivre dans le res­pect de la dignité humaine, toutes les nations la cons­ti­tuant doi­vent res­pec­ter les prin­ci­pes de liberté, d’égalité, de soli­da­rité, de libre cir­cu­la­tion et sont régies sur des bases démo­cra­ti­ques.
Nos prin­ci­pes de syn­di­ca­liste nous impo­sent de défen­dre l’idéal euro­péen, aujourd’hui for­te­ment mis à mal par la montée du natio­na­lisme, par­fois de la haine de l’autre qui peu­vent mener à la remise en cause de nos droits et de nos liber­tés.
La poli­ti­que euro­péenne reste sou­vent contes­tée, mais il faut rap­pe­ler que ce sont les poli­ti­ques natio­na­les qui sont majo­ri­tai­re­ment res­pon­sa­bles des choix dont se plai­gnent les Européens.
Face à l’émergence et à l’hégé­mo­nie de nou­vel­les puis­san­ces conti­nen­ta­les, il est incontour­na­ble de se ras­sem­bler pour la défense des valeurs et des inté­rêts euro­péens.
Certes, cette Europe, il faut la réfor­mer, pour enfin cons­truire la citoyen­neté euro­péenne, dans une Europe sou­ve­raine, avec une vraie défense et une vraie poli­ti­que économique, com­mu­nes, où la dimen­sion sociale soit élevée au pre­mier rang.
Et si la solu­tion à nos pro­blè­mes sociaux, économiques, envi­ron­ne­men­taux se trou­vait sur le niveau euro­péen ?
Plus que jamais, et pour nous syn­di­ca­lis­tes, l’enjeu du scru­tin euro­péen prend une impor­tance de pre­mier ordre…
Alors, le 26 mai, nous devons toutes et tous nous rendre aux urnes.

Toutes les Lettres UNSA Retraités Info

Les guides

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT