Unsa-Territoriaux

Accueil > Statut - Carrière > Evènements > POURQUOI EN VOULOIR AUTANT AUX AGENTS DES SDIS ?

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

POURQUOI EN VOULOIR AUTANT AUX AGENTS DES SDIS ?

Dans l’acte III de la décentralisation, la question des SDIS n’est pas évoquée. On peut donc supposer qu’elle restera en l’état avec la double tutelle : Etat – Département

Pourtant des infor­ma­tions dis­til­lées au gré des cir­cons­tan­ces ou autres décla­ra­tions lais­sent sup­po­ser que l’avenir des SDIS est en jeu. Seront-ils natio­na­li­sés ? Seront-ils régio­na­li­sés ? Va t’on créer un établissement public natio­nal ?

Autant de ques­tions qui méri­te­raient des répon­ses. Et vite !

A l’UNSA Territoriaux, nous avons demandé audience au Ministre de l’Intérieur. Fixée trois fois, elle a été repous­sée d’autant. Prochain rendez-vous le 26 août. Et encore !

De qui se moque-t-on ? Pourquoi le Ministre de l’Intérieur reçoit il Force Ouvrière et le SNSPP qui ne repré­sente que lui-même ?
Pourquoi le Ministre de l’Intérieur ne veut il pas enten­dre la voix des orga­ni­sa­tions réfor­mis­tes comme celle de l’UNSA ?
Faut-il dans ce pays tout casser pour être enten­dus ?
Pourtant dans les caser­nes le tor­chon brûle et c’est normal.

La réforme de la filière que l’UNSA a signée en 2011 doit se mettre en place sur des ryth­mes qui sont sou­te­na­bles par les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les et accep­ta­bles par les sala­riés des SDIS, en par­ti­cu­lier les plus bas échelons.
De la même façon la clause de revoyure et l’inté­gra­tion avant 2019 sur les « agents fai­sant fonc­tion de » se met peu ou pas en place.
La réforme de la caté­go­rie C ne sera appli­ca­ble pour les agents des SDIS qu’au 1er juillet 2014, alors qu’elle est effec­tive pour les ter­ri­to­riaux depuis le 1er fé­vrier 2014.

Nous avons tem­pêté, com­mu­ni­qué pour dénon­cer cette dis­cri­mi­na­tion : « les agents des SDIS sont des ter­ri­to­riaux comme les autres ».

Le concours de lieu­te­nant qui était en déca­lage avec la pré­pa­ra­tion faite par le CNFPT fait que beau­coup de col­lè­gues qui ont choisi de se pré­pa­rer au concours se sont retrou­vés avec des sujets qui n’ont jamais été abor­dés lors de la pré­pa­ra­tion. La faute à qui ? Pas au CNFPT qui a bien répondu à la com­mande de la Direction Générale de la Sécurité Civile.

Pour l’UNSA Territoriaux, il est cer­tain que les agents des SDIS sont dans l’œil du cyclone !

Nous savons aujourd’hui que la réduc­tion des défi­cits publics est un pari pour l’avenir. Les agents des SDIS qui ne vivent pas en dehors du temps et de l’espace, le savent aussi. Mais en pro­cé­dant ainsi, on crée l’exas­pé­ra­tion, on fait monter la colère, on crée les condi­tions d’une situa­tion explo­sive.

Le dia­lo­gue social, dont le Président de la République avait fait l’une de ses prio­ri­tés est au point mort. C’est grave.

La Secrétaire Générale – Catherine GUERIN
GIF

Où nous trouver ?

France

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT