Unsa-Territoriaux

Accueil > La fédération > Nos publications > Le Magazine > Tous les « UNSA Territoriaux Magazine » > UNSA Territoriaux Magazine

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

UNSA Territoriaux Magazine

Facebook Twitter LinkedIn

QUE RESTERA-T-IL DE
LA FONCTION PUBLIQUE ?


ÉDITO

C’est avec une pensée émue pour Hervé Soarès, décédé subitement à 57 ans, qui a milité durant des années et formé des centaines de militants, que nous poursuivons notre engagement.

Le 9 mai 2019, l’ensemble des organisations UNSA, CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO et FSU Solidaires a appelé à la mobilisation en faveur de la fonction publique.

Des milliers de manifestants ont rejoint malgré la pluie les défilés organisés dans toute la France pour exprimer publiquement leur indignation de citoyen et d’agent public face à ce gouvernement qui les dénigre.

Laisser croire que le service public ruine notre économie alors qu’en 2018, le CAC 40 a redistribué plus de 57 milliards aux actionnaires sur les 87 milliards d’euros de bénéfice net cumulé, et que le montant de leur impôt a reculé, est un trompe-l’œil.

Il ne s’agit pas d’opposer secteur privé et secteur public, mais bien de dénoncer l’abandon de missions de services publics et la fermeture de sites qui laisseront sur le côté une partie de la population, augmentant encore les inégalités en France.

Quelle société défendons-nous ?

L’UNSA ne peut accepter l’idée d’une loi réformant la Fonction Publique qui amoindrira les droits des agents publics, créant plus de précarité pour ses agents et, en conséquence, une baisse de la qualité des services publics !

Les militants de l’UNSA ont travaillé sans relâche pour faire amender cette loi qui ne répond pas aux attentes des citoyens mais défait le dialogue social en réduisant les syndicats aux procédures contentieuses ! Une loi qui stigmatise les fonctionnaires mais tait le non-paiement de plus de 7 millions de jours travaillés dans la FPT et stockés sur les CET. Une loi qui réduit les obligations en matière d’hygiène et de sécurité…

Plus que jamais, nous aurons besoin d’un syndicalisme présent et force de propositions pour travailler dans le respect des agents investis au service de notre fonction publique et défendre nos exigences sociales, écologiques, européennes et républicaines.

Sylvie Ménage,
Secrétaire générale




Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le magazine


Les guides

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT