Indemnité inflation de 100 € : un one shot utile mais qui ne doit pas s’arrêter là

Indemnité inflation de 100 € : un one shot utile mais qui ne doit pas s’arrêter là

L’UNSA Fonction Publique prend acte de la création de « l’indemnité inflation de 100 € » pour chaque Français percevant moins de 2000 € net mensuels.


En effet, elle bénéficiera à 38 000 000 de personnes, actifs comme retraités, quelle que soit leur quotité de temps travaillé et elle représente 3,8 milliards d’€.

 

Concrètement, tous les agents publics qui ont un revenu brut calculé entre le 1er janvier 2021 et le 31 octobre inférieur à 26 000 € bénéficieront de ces 100 €. Ils devraient les percevoir fin janvier 2022.

 

Cependant, cette indemnité de 100 € net, défiscalisée et désocialisée, ne répond que ponctuellement à la question du pouvoir d’achat des agents publics à l’heure d’une reprise de l’inflation. Celle-ci n’est pas seulement liée à l’augmentation des prix de l’énergie. Elle pèse sur tous les agents publics, les retraités, comme leurs familles, qui sont donc confrontés à la baisse de leur pouvoir d’achat.

 

L’UNSA Fonction Publique demande toujours au gouvernement l’ouverture de négociations sur la rémunération de tous les agents publics, qu’ils exercent à l’État, dans une collectivité territoriale ou dans un hôpital. Alors que s’est ouverte la conférence sur les perspectives salariales, le contexte impose notamment une revalorisation du point d’indice.  

 

Bagnolet le 3 novembre

Luc Farré

Secrétaire Général de l’UNSA Fonction Publique

 

/
Sur le même sujet /
Indemnité inflation : 100 € versés en janvier 2022
Temps de lecture : 1 min.
/
inflationindemnitéfonction publique

 

En savoir plus /
Temps de lecture : 2 min.
Temps de lecture : 3 min.
Temps de lecture : 2 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.