Le « Ségur de la santé » se poursuit et bénéficiera à 10 000 agents supplémentaires

Le « Ségur de la santé » se poursuit et bénéficiera à 10 000 agents supplémentaires

Les soignants, les aides médico-psychologiques, les auxiliaires de vie sociale et les accompagnants éducatifs et sociaux vont toucher le CTI lié au « Ségur de la santé » soit 2196 € de plus par an, grâce à un nouveau protocole signé par l’UNSA.


Les per­son­nels soi­gnants titu­lai­res et contrac­tuels de la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière, ter­ri­to­riale et de l’État, qui exer­cent leurs fonc­tions dans des établissements publics ayant le statut d’établissement social et médico-social, finan­cés par l’assu­rance-mala­die, non rat­ta­chés à un établissement public de santé n’ont pas, jusqu’à pré­sent béné­fi­cié du Complément de Traitement Indiciaire.

 

Grâce à la signa­ture du pro­to­cole par l’UNSA Fonction Publique, le Complément de Traitement Indiciaire, de 183 € men­suels, sera versé à 10 000 agents de la FPE, de la FPT et de la FPH à partir du 1er oc­to­bre 2021. Ce CTI repré­sente 49 points d’indice.

 

Ce mon­tant sera pris en compte dans le calcul des pen­sions de retraite de maniè­res rétroac­ti­ves avec un effet rétroac­tif au 1er oc­to­bre 2021.

 

L’UNSA Fonction Publique et l’UNSA Santé et Sociaux public et privé se féli­ci­tent de cette nou­velle avan­cée concrète obte­nue par la négo­cia­tion qui béné­fi­ciera à de nom­breux agents.

En savoir plus /
Temps de lecture : 2 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.