Santé au travail : Vigilance vague de froid

Santé au travail : Vigilance vague de froid

Dans les jours à venir, la France va connaitre une vague de froid sur son territoire métropolitain. Les Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels (DUERP) doivent être mis à jour si nécessaire et des mesures doivent être mises en place pour protéger les agents publics.


La France va connaître durant plusieurs jours une vague de froid importante avec des températures négatives.

 

Dans ces conditions, les représentants de l’UNSA doivent s’assurer que les DUERP sont à jour et font état des risques liés aux vagues de froid.

 

Pour mémoire, une exposition directe au froid peut avoir de multiples conséquences sur la santé en fonction du temps d’exposition : 

  • Des gelures plus ou moins importantes selon la sensibilité de la personne ;
  • Des crampes ;
  • De l’hypothermie (baisse de la température corporelle à moins de 35°C), caractérisée par l’apparition de frissons, fatigue, confusions ou perte de connaissance (dans des situations extrêmes, l’hypothermie peut entraîner un coma et même provoquer la mort).
  • Une diminution de l’irrigation sanguine des doigts caractérisée par leur pâleur ;
  • Des troubles musculo-squelettiques occasionnés par un manque de repos suffisant, des postures extrêmes, des mouvements répétitifs.

Ces risques doivent être notifiés dans le DUERP et les plans d’actions de prévention doivent prévoir des mesures pour limiter leurs survenues.

/
Sur le même sujet /
Canicule : travail par fortes chaleurs
Temps de lecture : 2 min.
/
CSTFSSSCTDUERP

Le froid est un danger pour les travailleurs extérieurs ou dans les entrepôts mal isolés ou partiellement ouverts notamment mais pas que… Il y a aussi par exemple ceux qui sont sur la route pour assurer leurs missions professionnelles.

 

Ainsi, il peut être utile de demander à intégrer, en Formation Spécialisée Santé, Sécurité et Conditions de Travail (FSSSCT), dans le DUERP et son plan de prévention :

  • En cas de risque de verglas ou de chute de neige : le report des rendez-vous, livraison ou autres activités non-urgentes qui nécessitent l’utilisation de véhicules,
  • Le salage des zones (y compris des parkings extérieurs) permettant d’accéder aux lieux de travail,
  • Le recours au télétravail pour éviter les chutes ou les accidents de la circulation en cas de risque de verglas ou de chute de neige,
  • Interdire (si possible) le travail isolé,

Les vagues de froid peuvent être génératrices d’accidents du travail, de risques professionnels et il est donc nécessaire de les intégrer au document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP).

 

Pour les structures UNSA Territoriaux, retrouvez le guide « Comment négocier la QVCT » disponible dans notre espace militant.

En savoir plus / Voir tout le dossier
Mobilisation le 8 mars pour l'égalité entre les femmes et les hommes
Temps de lecture : 2 min.
Politique du logement des agents publics : un pas supplémentaire
Temps de lecture : 2 min.
Toujours pas de Ministre pour la Fonction Publique
Temps de lecture : 1 min.
Nouveautés 2024 pour la fonction publique
Temps de lecture : 1 min.
Paris 2024 : la France sur le podium du dialogue social ?
Temps de lecture : 1 min.
Compte-épargne temps : clarification de la DGCL
Temps de lecture : 1 min.