Vacataires : des « sans droit » de la fonction publique.

Vacataires : des « sans droit » de la fonction publique.

À l’UNSA Territoriaux, nous avons décidé d’agir et de saisir la Ministre de la Fonction publique par l’intermédiaire d’un parlementaire. Nous considérons qu’il est de notre devoir de faire cesser ce qui relève d’une précarisation institutionnelle, incompatible avec les valeurs de la République.


La part des contractuels dans la Fonction publique territoriale s’élève à plus du quart de l’effectif total et les dernières mesures législatives adoptées par le gouvernement vont faire exploser ce chiffre dans les années qui viennent. La plupart des contractuels sont placés dans une situation d’instabilité qui ne leur permet pas de se projeter et de disposer de revenus réguliers. Outre le caractère incertain de leur emploi , leurs droits sont limités et contenus pour l’essentiel dans le décret 88-145 modifié du 15 février 1988 relatif aux contractuels.

 

Parallèlement, se développe une nouvelle catégorie d’agents « sans droit » à savoir les « vacataires » qui occupent des emplois bien réels mais précarisés par certains élus qui n’ont d’autres valeurs que l’inhumanité. Leur rémunération qui est établie sur la base de vacations forfaitisées ne tient pas compte des heures effectuées et n’est pas régulière, le tout n’étant pas encadré par la Loi. Chacun sait qu’il n’y a pas d’inspection du travail dans les collectivités et que certains élus sans scrupule en profitent !

 

Téléchargez la question écrite au Gouvernement

Voir aussi : Le communiqué de presse UNSA Territoriaux

/
droitsfonction publiquevacataires
En savoir plus / Voir tout le dossier
Temps de lecture : 2 min.
Temps de lecture : 2 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.
Temps de lecture : 1 min.