Accueil > Statut - Carrière > Protection sociale > La protection sociale complémentaire (PSC), un acte de reconnaissance de (...)

  • Bureau fédéral
  • CSFPT
  • CCFP
  • CNFPT
  • OPH
  • Police territoriale
  • SDIS
  • SNEA

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

La protection sociale complémentaire (PSC), un acte de reconnaissance de l’engagement des agents publics

Facebook Twitter LinkedIn


La Mutualité Fonction Publique (MFP) et les Organisations syndicales s’adressent à la nouvelle ministre en charge de la Fonction publique

Dans quel­ques semai­nes se des­si­ne­ront les pre­miers arbi­tra­ges du Gouvernement quant à l’évolution des contours de la Protection Sociale Complémentaire (PSC) des quel­que 9 mil­lions d’agents publics, actifs et retrai­tés, que compte ce pays.

La MFP et les Organisations syn­di­ca­les de la Fonction publi­que tien­nent à porter ensem­ble à la connais­sance de la nou­velle minis­tre de la Transformation et de la Fonction publi­ques, Amélie de Montchalin, leur Déclaration uni­taire “pour une poli­ti­que ambi­tieuse de la PSC dans la Fonction publi­que”. Ce texte cosi­gné en février der­nier rap­pelle leur atta­che­ment à une société où les droits sociaux des agents publics doi­vent être res­pec­tés et enfin consi­dé­rés comme fon­da­men­taux pour cons­truire un sys­tème social juste et soli­daire.

Tout en rap­pe­lant leur atta­che­ment à un régime d’assu­rance mala­die obli­ga­toire de haut niveau, incontour­na­ble pour une véri­ta­ble soli­da­rité natio­nale, la MFP et les Organisations syn­di­ca­les déci­dent aujourd’hui de lancer dès la ren­trée une cam­pa­gne pour mobi­li­ser les agents et porter devant les pou­voirs publics des pro­po­si­tions visant à pré­ser­ver et amé­lio­rer les méca­nis­mes soli­dai­res et pro­tec­teurs de leur cou­ver­ture sociale com­plé­men­taire.

Les enjeux sont d’autant plus cru­ciaux que la santé des agents publics, fra­gi­li­sée par les contrain­tes de ser­vi­ces en pleine crise sani­taire, doit être pré­ser­vée. Plus que jamais, il est légi­time d’accé­der à leur demande pour qu’ils puis­sent tous béné­fi­cier d’une PSC solide, en santé comme en pré­voyance, libre­ment choi­sie et sou­te­nue finan­ciè­re­ment par leurs employeurs.

Cet acte de reconnais­sance de leur enga­ge­ment, ô com­bien néces­saire, doit enfin être entendu par les pou­voirs publics, d’autant plus à l’heure où la réforme est en train d’être dis­cu­tée.

La MFP et les Organisations syn­di­ca­les appel­lent à des déci­sions clai­res et péren­nes en faveur de la santé des per­son­nels assu­rant les ser­vi­ces publics de notre pays.

Retrouvez le texte dans son inté­gra­lité au lien sui­vant

Congrès 2020

Stop harcèlement

Les guides

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT

© 2004 - 2020 UNSA-Territoriaux
› Flux RSS 2.0
› Plan du site
› Mentions légales
› Contact
› Facebook

Principales rubriques

Fédération UNSA-Territoriaux
21 rue Jules Ferry
93177 BAGNOLET CEDEX
Tél : 01 48 18 88 36 - Fax : 01 48 18 88 35
› Plan d'accès