Unsa-Territoriaux

Accueil > Covid-19 > Suspension du jour de carence, enfin !

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

Suspension du jour de carence, enfin !

Facebook Twitter LinkedIn

Suspension du dispositif « jour de carence » pour tous, salariés et agents publics malades pendant cette période d’urgence sanitaire.

Depuis le début de la crise, l’UNSA Fonction Publique deman­dait cette mesure de jus­tice, qui per­met­tra de ne pas péna­li­ser davan­tage les per­son­nes attein­tes du covid-19.

C’est à l’Assemblée Nationale que le Premier Ministre a annoncé cette mesure lors de l’examen du projet de loi sur l’urgence face au Covid-19. Le gou­­ver­­ne­­ment a déposé un amen­­de­­ment à son projet de loi qui pré­­voit l’appli­­ca­­tion de cette sus­­pen­­sion au jour d’entrée en vigueur de la loi.

Depuis le décret du 31 jan­­vier 2020, en cas de confi­­ne­­ment, qua­­ran­­taine, garde d’enfants ou pré­­cau­­tion médi­­cale, aucun jour de carence n’était appli­­quée pour les sala­­riés. Pour les agents publics, une note cir­­cu­­laire s’appli­­quait mais ne concer­­nait pas les agents mala­­des, y com­­pris, ceux du coro­­na­­vi­­rus. Un jour de carence leur était appli­­qué.

Pour l’UNSA Fonction publi­­que, la santé, la mala­­die ne pou­­vaient pas être des objets de sanc­­tion finan­­cière d’autant que des soi­­gnants, des agents publics et des sala­­riés sont mobi­­li­­sés au ser­­vice du pays.

La sus­­pen­­sion du jour de carence était indis­­pen­­sa­­ble et néces­­saire.

L’UNSA Fonction Publique acte donc posi­­ti­­ve­­ment cette déci­­sion qu’elle récla­­mait avec insis­­tance.

Congrès 2020

Stop harcèlement

Les guides

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT