Accueil > Covid-19 > Lettre à la Ministre de la Fonction Publique

  • Bureau fédéral
  • CSFPT
  • CCFP
  • CNFPT
  • OPH
  • Police territoriale
  • SDIS
  • SNEA

L'UNSA-Territoriaux
vous accueille

PERMANENCE
du lundi au vendredi
de 9h à 12h30 - de 14h à 17h
21 rue Jules Ferry à Bagnolet
Tél : 01 48 18 88 36
secretariat@unsa-territoriaux.org

Lettre à la Ministre de la Fonction Publique

Facebook Twitter LinkedIn


L’UNSA Fonction Publique avec la CGT, la FSU, FO, la CGC, la FA, la CFTC et Solidaires signent un courrier adressé à Amélie De Montchalin.
Ce courrier demande la suppression du jour de carence et la reconnaissance de la COVID 19 comme maladie professionnelle.

À l’heure d’une évolution de l’épidémie de Covid-19, 8 orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les repré­sen­ta­ti­ves de la fonc­tion publi­que ont décidé d’inter­pel­ler ensem­ble la Ministre de la Fonction Publique sur le jour de carence et sur la reconnais­sance, comme mala­die pro­fes­sion­nelle, du COVD-19, pour les agents atteints au cours de leur mis­sion.

Madame la Ministre,

Nous sou­­hai­­tons vous aler­­ter sur un cer­­tain nombre de deman­­des immé­­dia­­tes dans le cadre de la ges­­tion de la crise sani­­taire.

Concernant le jour de carence, nous nous étions adres­­sés à plu­­sieurs repri­­ses au pré­­cé­­dent gou­­ver­­ne­­ment. Ces inter­­ven­­tions avaient conduit à une sus­­pen­­sion de ce dis­­po­­si­­tif de fin mars à début juillet. De manière incom­­pré­­hen­­si­­ble, ce dis­­po­­si­­tif a été réta­­bli le 11 ­juillet.

L’argu­­ment de la « lutte contre l’absen­­téisme » qui semble être la jus­­ti­­fi­­ca­­tion de cette mesure est tota­­le­­ment erroné, plu­­sieurs études et évaluations ont démon­­tré que le jour de carence ne réduit pas le nombre de jours d’absence au global, un report s’effec­­tuant sur des arrêts plus longs. Cette mesure génère un report du recours aux soins, ce qui est délé­­tère pour la santé de l’agent.e, coû­­teux pour la sécu­­rité sociale et peut favo­­ri­­ser la trans­­mis­­sion des patho­­lo­­gies, en par­­ti­­cu­­lier en situa­­tion épidémique. En tant qu’inci­­ta­­tion à se rendre au tra­­vail malgré des trou­­bles soma­­ti­­ques ou psy­­chi­­ques, elle envoie un mes­­sage à contre-cou­­rant des pré­­co­­ni­­sa­­tions sani­­tai­­res les plus élémentaires devant inci­­ter les agent.e.s, au moin­­dre symp­­tôme, à consul­­ter et pour la COVID-19 à se faire dépis­­ter. Elle contre­­vient ainsi à la pré­­ven­­tion de l’épidémie puisqu’elle est une inci­­ta­­tion à mino­­rer tout symp­­tôme, y com­­pris de la COVID-19, afin d’éviter le pré­­lè­­ve­­ment d’une partie du trai­­te­­ment.
Nous vous deman­­dons donc l’abro­­ga­­tion défi­­ni­­tive du jour de carence et, dans l’immé­­diat, la pro­­lon­­ga­­tion de sa sus­­pen­­sion.

Ensuite, l’absence de reconnais­­sance de l’impu­­ta­­bi­­lité au ser­­vice du fait d’avoir contracté la COVID-19 est contre­­pro­­duc­­tif pour favo­­ri­­ser l’enga­­ge­­ment des agent.e.s pour le ser­­vice public. Pendant cette période épidémique, les agent.e.s ont prio­­risé l’exer­­cice de leurs mis­­sions de ser­­vice public au péril de leur santé et même de leur vie. La reconnais­­sance atten­­due, c’est au moins de leur faci­­li­­ter les voies d’accès à leurs droits. Prévoir l’impu­­ta­­bi­­lité au ser­­vice du COVID-19 est indis­­pen­­sa­­ble pour main­­te­­nir cet enga­­ge­­ment, ce d’autant que selon les der­­niè­­res don­­nées, les nou­­vel­­les conta­­mi­­na­­tions s’effec­­tuent en par­­ti­­cu­­lier en milieu pro­­fes­­sion­­nel.

Afin de pré­­ve­­nir un nou­­veau déve­­lop­­pe­­ment de l’épidémie, nous vous deman­­dons que, confor­­mé­­ment aux termes de la cir­­cu­­laire du Premier Ministre du 1er sep­­tem­­bre 2020, les employeurs assu­­rent effec­­ti­­ve­­ment la four­­ni­­ture de mas­­ques en quan­­tité suf­­fi­­sante pour tous les agent.e.s de tous les ver­­sants.

Enfin, nous atti­­rons votre atten­­tion sur la néces­­sité de convo­­quer régu­­liè­­re­­ment les CHSCT dans tous les ser­­vi­­ces et admi­­nis­­tra­­tions, et vous rap­­pe­­lons notre oppo­­si­­tion à leur sup­­pres­­sion dénon­­cée par l’ensem­­ble des orga­­ni­­sa­­tions syn­­di­­ca­­les.

Comptant sur une réponse rapide de votre part, nous vous prions de croire, Madame la Ministre, en l’expres­­sion de nos salu­­ta­­tions res­­pec­­tueu­­ses.

Téléchargez le cour­rier de l’inter­syn­di­cale


Voir en ligne : La rubrique Covid-19

Congrès 2020

Stop harcèlement

Les guides

Annuaire
Facebook
Twitter

Accès sécurisé

BFM
Harmonie
GMF
MNT

© 2004 - 2020 UNSA-Territoriaux
› Flux RSS 2.0
› Plan du site
› Mentions légales
› Contact
› Facebook

Principales rubriques

Fédération UNSA-Territoriaux
21 rue Jules Ferry
93177 BAGNOLET CEDEX
Tél : 01 48 18 88 36 - Fax : 01 48 18 88 35
› Plan d'accès